3e États généraux de la révolution numérique
Reprenons le pouvoir !
9 & 10 mars 2018

Fab14, le sommet mondial des fablabs à Paris en juillet 2018

Le congrès mondial des fablabs se tiendra en juillet 2018, en France, à Paris et à Toulouse. Depuis 2010, les créations de fablabs, de makerspaces, d’hackerspaces se sont multipliées dans le monde et particulièrement en France qui est le second pays en la matière. Ils ont échappé à leurs créateurs américains. Dans une démarche « arts et métiers », leurs activités se sont diversifiées de la mini-industrie à l’agriculture, en passant par le prototypage, la création artistique et l’éducation populaire, en fonction des communautés les portant, des situations et des cultures locales. Car les fablabs sont avant tout des aventures humaines collectives où l’on agit localement et en utilisant une intelligence mondiale mutualisée.

Avec la mise en réseau et la libre publication des projets, ils permettent de créer des « communs mondiaux d’innovation partagée » alors que dans les entreprises privées, dominées par la logique du profit à court terme, 90% des innovations finissent au placard.

Ils constituent des tentatives de relocalisation de la production dans le cadre d’une vision circulaire de l’économie et de lutte contre l’obsolescence programmée, ce qui rejoint l’ambition du rapport “fabriquer à Paris”

Rien que le fait qu’un handicapé puisse venir au fablab de Rennes concevoir, produire et partager une prothèse de main dont le coût unitaire sera de moins de 1000 € et en faire un projet mondial alors que l’industrie ne propose que des prothèses similaires à des prix allant de 15.000 € à 45.000 € est en soit une petite révolution bien concrète et bien utile.

Via le net, chaque fablab, makerspace, hackerspace peut participer et contribuer aux projets d’autres fablabs, makerspaces, hackerspaces, ainsi plus de 30000 personnes dispersées à travers le monde ont pu s’investir, par exemple, dans la conception d’une automobile open source.

Ainsi, la coopération et le partage battent-ils la concurrence libre et non faussée, non seulement sur le terrain de l’innovation et l’efficacité, mais aussi sur celui des coûts.

Avec
Matei Gheorghiu
Matei Gheorghiu

co-organisateur de Fab14 enseignant à aux université de Dauphine, d'Evry, à l’Institut Mines Télécom et membre du Conseil Scientifique du Réseau des Fablabs

Alexandre Rousselet
Alexandre Rousselet

co-organisateur de Fab14 co-fondateur du fablab de Moulins

Emmanuel Gilloz
Emmanuel Gilloz

(sous réserve) créateur de l’imprimante 3D Foldarap

Nicolas Bonnet
Nicolas Bonnet

maire adjoint au Conseil de Paris auteur du rapport produire à Paris, membre du CN du PCF