3e États généraux de la révolution numérique
Reprenons le pouvoir !
9 & 10 mars 2018

La reconquête industrielle du numérique matériel en France et en Europe

La France, en matière d’industrie numérique (informatique, télécoms, électronique, …) et de services, n’a plus de véritable stratégie, si ce n’est le tout start-up de la « French tech » et la soumission aux intérêts des grands groupes américains ou transnationaux. L’absorption d’Alcatel par Nokia en témoigne, comme la tentative de constituer un cloud souverain qui a échoué. La stratégie européenne de Lisbonne qui devait faire de l’Europe « l’économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique du monde d'ici à 2010, capable d’une croissance économique durable, accompagnée d’une amélioration quantitative et qualitative de l’emploi et d’une plus grande cohésion sociale » a aussi lamentablement été mise en échec. La stratégie « Europe 2020 » qui lui a succédé, est à son tour dans l’impasse. Malgré les succès d’entreprises comme Thalès, Atos, Sagem-Safran ou Dassault-Systèmes, les États-Unis domine l’essentiel des grands groupes qui font la révolution numérique alors que l’Inde et la Chine montent en charge et en gamme.

Que cela soit dans les secteurs de l’automobile, de l’énergétique, du spatial, des télécommunications, de l’aéronautique, de la santé, du maritime, du ferroviaire, de la sécurité, de l’armement ou de la logistique, la maîtrise du couple intelligence artificielle et big data sera stratégique. C’est pourquoi, dans le cadre de coopérations européennes et internationales, il faut à notre pays une stratégie nationale pilotée par la puissance publique qui embrasse les questions de culture, de formation, de recherche fondamentale comme appliquée et d’outil industriel.

Face à cette situation inquiétante pour la France et l’Europe, avec des budgets de R&D publics comme privés qui sont en berne, mais aussi avec un fort potentiel de créativité chez nos jeunes chercheurs et ingénieurs, quelle stratégie globale pour la France et pour l’Europe dans le domaine du numérique ?

Avec
Sébastien Elka
Sébastien Elka

revue Progressiste, ingénieur

Isabelle De Almeida
Isabelle De Almeida

présidente du CN du PCF, responsable de la bataille à l’entreprise

Laurent Bloch
Laurent Bloch

chercheur en cyberstratégie à l’Institut français d’analyse stratégique.